FANDOM


Il n’y a plus de justice en ce bas monde, c’est le plus fort qui devient la justice. Et moi, je suis le plus puissant. Alors la justice… sera la mienne !
Sagashimono

Sagashimono libéré

Sagashimono visage

Kanji 「捜シ物」
Romanji Sagashimono
Caractéristiques
Sexe Homme
Âge Décédé
Yeux Bleus/noirs
Cheveux Blancs
Informations
Pouvoir Spécial Espace, sabre
Partenaires Kôdji, Yukihina
Anciens Partenaires Eden
Numéro de Code Code:Seeker
Première Apparition
Manga Tome 07
Anime Episode 13

Sagashimono était un ancien Code:Name qui a fondé les Re:Codes en opposition à l’Eden. Il est également le grand frère décédé de Rei Ôgami.

Apparence Modifier

Sagashimono dos
La véritable apparence de Sagashimono est celle d’un grand homme aux yeux blancs et à la crinière longue et blanche. Il garde sur la partie droite de son visage une longue cicatrice faite par l’Eden lorsque l’organisation a tenté de le tuer. Il avait pour habitude de porter un long manteau à fourrure et des bottes blanches à talons.

Mais ses pouvoirs ayant été placés dans la boîte de Pandore par Sakura Sakurakôji quand elle était petit fait que, lors de sa première apparition et dans l’anime, il est sous sa forme lost. Cette forme le fait rajeunir de quelques années et il ressemble alors comme deux gouttes d’eau à son petit frère Rei qui est lycéen, à la seule différence que ses cheveux ne sont pas noirs. Que ce soit dans sa véritable forme ou en lost, il garde toujours sa marque noire en losange sur sa main droite.

Personnalité Modifier

Sagashimono gentil
Sagashimono a une personnalité très ambigüe. D’un caractère naturellement jovial et protecteur à l’égard de son frère et de ses proches, sa grande intelligence lui a permis d’intégrer l’Eden sous le nom de Code Seeker dans le but qu’il puisse protéger la population. Mais après avoir été trahi par l’organisation, il remit en question toutes ses croyances et se rendit compte que vouloir combattre au nom de la justice était vain.

Il se renferma alors sur lui-même et devint cruel. Pour endurcir Rei, il le traita comme un déchet en l’emmenant avec lui, causant des bains de sang sur son passage, toujours accompagnés de ses meilleurs amis Kôdji et Yukihina qui furent les seuls à voir au-delà de la cruauté de Sagashimono. Autrefois, il considérait Shibuya comme son vrai maître et était toujours souriant, sourire ayant disparu après la trahison de l’Eden. Au moment de mourir, son sourire refera néanmoins surface.

Histoire Modifier

Avant le début de la série Modifier

Eden
Né d’une espèce rare et d’un utilisateur de pouvoir inconnu, Sagashimono apprit à son petit frère à lire, écrire, compter, jouer aux échecs. Il fut également le disciple de Shibuya qui lui enseigna le maniement de sabre ; tous deux s’entendaient très bien. Grâce à son extraordinaire intelligence et à sa capacité à prévoir les situations, il intégra l’Eden où il fit régner la justice pendant plusieurs années en tant que Code:Name appelé Code:Seeker. Il se lia d’amitié avec Kôdji et Yukihina, amitié qui perdura même après sa mort. Lorsque le terrible évènement du 23 décembre survint et que Rei tua accidentellement sa mère, Sagashimono passa un bras protecteur sur son frère et lui donna un gant en guise de talisman, lui faisant promettre de ne jamais tuer quelqu’un avec son gant


Cette vie de justicier prit hélas fin lorsque le premier ministre Fujiwara craignit que l’intelligence de Sagashimono ne mène à une rébellion. Il ordonna donc aux trois autres Code:Names de le tuer, mais ceux-ci échouèrent, ne lui donnant en cadeau d’adieu qu’une grande cicatrice. Choqué et trahi, le jeune homme décida que, si l’Eden le considérait comme le Mal, autant le devenir vraiment. Avec Kôdji et Yukihina, il commit de nombreux massacres et emmena Rei Ôgami en prétextant devoir le garder pour s’approprier le bras de Code: Emperor. Malgré sa prétendue indifférence face à son frère, il ne cesse de le protéger lorsqu’il est en danger et lui répète à de nombreuses reprises de ne jamais devenir comme lui.

Re Codes manga
Lorsque Sakura Sakurakôji arrêta la Négation, les pouvoirs de Sagashimono furent scellés tout comme ceux de Nenene Fujiwara. Reprenant alors sa forme lost et devant se battre avec un sabre, il laissa Rei devenir un Code:Breaker, voulant le laisser maître de ses choix. Il créa avec ses deux vieux amis l’organisation de Re:Codes pour lutter contre l’Eden et demanda à Rui Hachiôji de veiller sur Rei pour lui, ce qu’elle fit en rejoignant également l’Eden.

Arc de la Rencontre Modifier

Sagashimono est d’abord évoqué lorsque Sakura, Toki et Yûki s’incrustent dans l’appartement de Rei Ôgami. Ils sont très surpris de voir à quel point le jeune homme a fait de son lieu de vie une pièce de défense en cas d’attaque, sans savoir que c’est son frère aîné qui lui a enseigné toutes ses techniques de survie dans le but qu’il sache se protéger seul plus tard. Alors que Sakura prépare un bon ragout, ils tombent sur une photo à moitié déchirée montrant Rei petit avec trois personnes. La personne qui tient affectueusement le petit garçon a un losange noir sur la main. Yûki Tenpoin commence à expliquer qu’il s’agit de Sagashimono qui l’a élevé. Mais lorsque Sakura et Toki commencent à poser des questions sur le passé de leur ami, Ôgami ordonne à Yûki de se taire et cache la photo. Voyant son animosité évidente quand on parle de son aîné, les trois adolescents préfèrent changer de sujet, même si Toki ne semble pas convaincu.

Arc des Re:Codes Modifier

Sagashimono apparaît
Alors que les quatre jeunes mangent dans leur bar habituel, après le lycée, Yûki fait remarquer à Rei que Sagashimono est peut-être à sa recherche. C’est à ce moment-là que Lily arrive et lui explique que Sagashimono l’a chargée de les tuer. Toki étant en lost et les sécrétions de Lily étant efficaces, Yûki protège son ami et Sakura. Ôgami, aidé de Yûki, se battent avec elle. Mais Yukihina arrive, sûrement également envoyé par Sagashimono, pour l’arrêter, l’assomme et repart avec elle, laissant les quatre enfants pantois.

Quelques temps plus tard, alors que Yûki finit son combat contre Lily et que Sendô se fait tuer par Toki Fujiwara, Sagashimono apparaît réellement pour la première fois, en forme lost, devant le père de Toki et chef de l’Eden, le premier ministre Fujiwara. Devant l’homme qui l’a trahi par le passé, il demande si son petit frère chéri va bien puis fait éclater la verrière du palais. Puis il s’en va tranquillement, laissant de siège de l’Eden en émoi et Rui Hachiôji sauver Fujiwara.

Le lendemain soir, tandis que Masaomi Heike fait face à Hiyori et Shigure dans la résidence de Yûki, Ôgami tente de mettre Sakura en danger. Hélas pour lui, Sagashimono avait prévu le déplacement et les retrouve. Pour protéger sa compagne, Rei reçoit les coups de sabre de son grand frère. Voyant à quel point il tient à Sakura, Sagashimono emporte cette dernière évanouie avec elle, sous le regard impuissant de Rei à qui il dit de devenir plus fort. Sagashimono la ramène au quartier général des Re:Codes, où Hiyori et Shigure se disputent amicalement et où Kôdji et Yukihina se montrent étonnés. C’est alors que l’ancien maître de l’ancien Code:Name nommé Shibuya arrive. Il obtient la libération de sa fille cachée en lui promettant de s’allier aux Re:Codes au moment crucial. Sagashimono prend le thé avec lui puis le laisse ramener sa fille auprès des Code:Breakers, ce qui soulagera grandement Rei Ôgami. Toutefois, l’homme aura le temps d’apposer une marque en losange noir sur le dos de la jeune fille, pour la protéger secrètement lorsque celle-ci sera en grand danger.

Sagashimono et la boître Pandore Négation
Plusieurs jours après, la confrontation entre les deux camps est décidée. Les Code:Breakers font croire à Sakura qu’ils vont faire du camping pour l’éloigner et ouvrent la porte du manoir Shibuya où Sagashimono et quatre Re:Codes attendent la bataille. Une fois en route pour la boîte de Pandore où les pouvoirs de leur chef sont enfermés, les Re:Codes affrontent chacun un Code:Breaker. Yukihina se bat contre son vieil ennemi Heike, Hiyori se fait vaincre par Rui, ancienne Re:Code et mère adoptive d’Hiyori ; Kôdji bat Toki et Shigure fait face à son vieil ami Yûki. Au moment où Sakura, ayant compris la supercherie, arrive auprès d’Ôgami, Sagashimono arrive avec la boîte de Pandore dans ses mains...

Juste après sa fille cachée, Shibuya apparaît pour tenir sa promesse, malgré son envie d’aider ses amis. Sans montrer une once de pitié, Sagashimono érafle de son sabre la côté de son ex-maître. Le sang de spécimen rare étant libéré, la boîte de Pandore s’ouvre un peu et le jeune homme récupère enfin ses pouvoirs et sa véritable apparence. Ravi après avoir subi des années sa forme lost rajeunie, il sourit à son petit frère puis révèle à tous que Rei maîtrise les flammes du Purgatoire grâce au bras de Code: Emperor qu’on lui a greffé. S’ensuit un combat titanesque entre les deux frères ; l’un voulant tuer son ainé pour tout le mal qu’il a commis et l’autre voulant punir son cadet d’être entré sous les ordres de l’Eden.

Sagashimono tué par Rei
Pendant ce temps, les Re:Codes et Code:Breakers, tous blessés, assistent au duel. Quand Sakura et Shibuya veulent aider le Code:06, Kôdji les en empêche pour permettre à son ami de toujours de finir dignement son combat. Sagashimono surclasse vite Ôgami qui se retrouve acculé. Toki Fujiwara, Yûki et Sakura l’aident à éviter les coups mais finissent en sang au sol. Comprenant qu’il est le seul à pouvoir faire disparaître son ainé et ses horreurs, Ôgami éveille complètement son feu bleu d’Emperor. Sagashimono continue le combat grâce à son pouvoir qui lui permet de modifier l’espace et de se téléporter instantanément.
Sagashimono meurt

Shibuya, Kôdji, Heike et Yukihina observent le combat. Rui soigne Toki, Sakura et Yûki. Quant aux deux frères, tous deux se battent au déjà de leurs limites, chacun pour ce qui lui semble juste. Lorsque Rei semble l’emporter, Sagashimono comprend néanmoins que son combat est vain comme son désir de vengeance. Pour éviter que son petit frère ne le tue, il se suicide lui-même en souriant et dit à Rei qu’ils se retrouveront en Enfer. Il lui répète qu’il doit continuer de vivre et disparaît, enfin en paix avec lui-même. C’est sous les yeux choqués et tristes de ses compagnons comme de ses ennemis que l’un des hommes les plus fort du monde s’éteint...

Arc de l'anti-EdenModifier

Sagashimono et Ogami en enfer
Lorsque Yûki Tenpoin arrache le bras d'Ôgami comme le lui a ordonné l'Eden et que le jeune homme "meurt" car ce bras représente son coeur, il est envoyé en Enfer où il y retrouve deux personnes importantes pour lui mais qu'il a tué, ce qui symbolise ses plus grands regets : Hitomi et Sagashimono.

Ce dernier fait comprendre à son petit frère que s'il ne veut pas mourir maintenant, c'est pour pouvoir protéger Sakura et ses amis du lycée de Yûki. Après qu'il ai pu obtenir son droit de revivre auprès de Code: Emperor, le jeune homme s'apprête à retourner auprès de ses compagnons pour finir son combat. Auparavent, Hitomi lui dit joyeusement au revoir, mais Sagashimono lui tourne le dos et lui dit qu'il n'a "pas intérêt à revenir" pour tente de cacher le fait qu'il ne veut pas le voir mourir. Puis Ôgami repart, le laissant en Enfer.

L'ancien Code:Seeker, sous sa forme lost, sauve néanmoins encore la situation quelques temps plus tard lorsque Sakura est mourante après avoir pris un coup mortel d'Aoba Takatsu pour sauver Rei Ôgami. Grâce à l'étoile qu'il avait placé dans sa nuque de son vivant afin de l'aider le moment venu, il la sauve in-extremis et peut lui parler. Il lui explique qu'elle est un spécimen rare et que c'est en cherchant lui-même la vérité sur le 32 décembre que l'Eden a tenté de le tuer et qu'il a gardé sa cicatrice et sa haine.

Sagashimono dis adieu à Sakura
Sagashimono demande à Sakura si elle est vraiment sûre de vouloir savoir la vérité, car celle-ci peut se révéler très douloureuse. Mais, après une courte hésitation, la jeune fille lui répond qu'elle doit savoir. L'homme remarque à quelle point elle est forte et lui laisse une allusion sur son "couple" avec Rei. Il lui conseille de parler aux quatre excellence de l'Eden et lui demande de trouver la vérité que, lui, n'a pas réussi à atteindre. Puis il la laisse après lui avoir dit de saluer Yukihina et ses autres anciens compagnons. Sakura peut retourner se battre aux côtés d'Ôgami, sa mission à lui est finie.

Citations Modifier

  • "Toi, tu vas rester avec moi et m’être utile. Je veux devenir le plus vil parmi les plus vils. Terroriser les gens, faire perdre tout espoir à la vermine… je serais le suprême où l’infamie et l’ignominie ne pourront porter d’autre nom que la justice. Alors je t’interdis de mourir ! Tu me hais, n’est-ce pas ? Très bien, ne te retiens pas. Le mal ne peut grandir que dans la haine. Si tu penses qu’il existe une justice dans ce monde, oublie… Il n’y a qu’une alternative : pour que le mal vive, il faut que le mal soit le plus fort possible. Mal pour mal." A Rei, enfant.
  • "Ce pays semble tellement en paix qu’on ne peut plus se rendre à quel point justice n’est que mensonge. Mais toi, Rei, tu l’as vu de tes propres yeux, à quel point la justice est superficielle et fragile. C’est un champ de bataille. D’un côté, les terroristes qui tuent sans distinctions pour faire valoir leurs principes et leurs croyances. De l’autre, ceux qui viennent pour les exécuter. Qui sont les ordures ? Qui sont la vermine ? Mais les deux, bien sûr ! Tant de victimes sacrifiées au nom de la justice… mais la justice n’existe pas, il n’y a que le mal. Alors c’est à moi de me tenir à son sommet en devenant le mal absolu. Voilà mon unique vérité !" A Rei Ôgami.
  • "C’est revenu ! Mon pouvoir, mon apparence, force vitale ! Comme je me sens bien, j’adore… Yo Rei, je vois que tu as sacrément grandi. Tu travailles ben au lycée, au moins ? Tu as une petite copine ? Je parie que tu ne manges que des boîtes de conserves, comme avant. C’est aussi ce qui me plaît chez toi ! Mais j’ai aussi appris que tu es devenu le Code:Breaker n°6… Et ça, ça me plait beaucoup moins." En retrouvant ses pouvoirs.
  • "Rei, tu dois avoir compris, toi aussi… Il n’y a plus de justice en ce bas monde, c’est le plus fort qui devient la justice. Et moi, je suis le plus puissant. Alors la justice… sera la mienne. Je vais tuer quiconque s’oppose à moi ! Reste à mes côtés, sois le témoin de mon intronisation du mal en roi de la justice !" A son petit frère.
  • "La douleur ? La terreur ? Qu’importe ! Cette souffrance, comparée à l’étendue de ma haine, n’est que confort et plaisir… Alors ce n’est pas toi, mon frère, qui me tueras. J’y vais de moi-même en Enfer, de ma seule volonté ! Mais toi… ne me rejoins pas encore. Tu vas vivre, Rei, vivre et souffrir. Tu trembleras chaque nuit au souvenir des visages de ceux que tu as tués, tu te tordras de peine et de regrets. Tu vivras une vie lus terrible que la mort. Ce sera ta croix, Rei… Porte-la, elle te va si bien… Pour toi, la mort serait bien trop douce… tu dois vivre et souffrir… souffrir…" En mourant.
Eden
Fondateurs
Code:Emperor Masaomi Heike Sakurako Sakurakôji Zed
Code:Names
Aoba Takatsu Kagerou Shigure
Code:Breakers
Yûki Tenpoin Toki Fujiwara Rui Hachiôji Rei Ôgami Ikurumi Shiwon Masaomi Heike
Anciens Membres
Hitomi Nenene Fujiwara Yukihina Sagashimono Saechika Hachiôji
Re:Codes
Leader
Sagashimono
Anciens Re:Codes
Yukihina Zed Shigure Lily Kôdji Uesugi Hajime Hiyori Rui Hachiôji Sendô

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard