FANDOM


Hug Hug Hug !
631853Toki
Informations
Tome Tome 2
Arcs Arc de la Rencontre
Publications
Japon 17 décembre 2008
France 6 avril 2011
Autres
Précédent Chapitre 05
Suivant Chapitre 07


"Hug Hug Hug !" correspond au septième épisode de la série, ainsi que le premier chapitre du Tome 02.

RésuméModifier

Rei Ôgami consume sans pitié les policiers par les flammes, ne laissant rien derrière lui. Seulement, Sakura Sakurakôdji s'interpose entre lui et le dernier policier encore en vie. Mais ce dernier sort contre toute attente un pistolet et le pointe vers la tempe de Sakura. Il menace Ôgami de la tuer s'il tente quoique se soit. La prisonnière est complètement déboussolée : cet homme est un policier alors comment peut il faire une chose pareille?

Il avoue c'est la police qui est à l'origine de ce trafic et qu'il a eu sa part. Il révèle aussi que de toutes façons, ils sont ptotégés par leur chef.

Dehors, les forces de l'ordre s'impatientent. Cela va faire longtemps que leurs coéquipiers sont entrés dans l'immeuble. De plus, ils ne répondent plus. Un des policier toque à la fenêtre d'une voiture. La vitre s'abaisse et le chef en personne apparaît. Il lui dit d'intervenir s'ils ne reviennent pas d'ici une demi-heure mais de ne pas courir de risque car il y a une grosse quantité de drogue en jeu. Il remonte la vitre et se dit pour lui-même que ça ne va pas être bon pour ses trafics cette histoire mais que se ne sera pas difficile de monter un nouveau réseau avec d'autres yakuzas car ils sont toujours en demande de drogue. Qu'il est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Sakura menacée par un policier

Le policier corrompu menace Sakura... chose à ne pas faire devant Ôgami

Toujours dans la pièce, Sakura est impuissante. Le policier s'exclame tout haut que même s'il les tue, son chef saura maquiller ce meurtre. A ce moment la jeune fille lui fait une prise de judo et le renverse complètement. Le souffle coupé, l'homme est à terre. Contre toute attente, il se met à pleurer, le visage en larmes. Il leur promet de se rendre et de ne plus faire de mal à personne. Sakura et Ôgami baissent alors leur garde, mais leur adversaire bluffait. Toujours à terre, il brandit son pistolet et tira en plein sur le jeune Code:Breaker. Grâce à ses flammes, il parvient à en éviter deux mais ne peut en empêcher deux autres de le blesser à l'épaule et au bassin. Ne laissant rien paraître de la douleur cuisante, il se relève et à une vitesse fulgurante, se retrouve juste derrière le traître. Furieux que Sakura ai été menacée, il enève alors son gant de cuir et pose sa main meurtrière sur son crâne avant de le brûler sur le champ...

De son côté, Sakura découvre les victimes. Ils sont trois, gisants sur le sol, les yeux dans le vide. Seulement, quand la jeune fille leur dit qu'ils sont enfin libres et sauvés, une femme lui demande pourquoi ont-ils fait ça. Elle se plaint alors des dettes, de son manque de drogue, de sa situation, de la perte de sa fille et de l'état désastreux de son père.

Ôgami les rejoint alors, et se penche vers la femme. Il pose ses doigts sur son cou et appuie. Il l'étrangle. Vulnérable, la victime essaye de crier, mais n'y arrive pas. Il relâche son étreinte et s'exclame "tu ne veux pas souffrir, tu veux mourir! Ces caprices prouvent que tu es bien vivante! Alors souffre! Souffre jusqu'à t'en sortir et vis!"

Au grand étonnement du Code:Breaker, Sakura se jette dans ses bras. Elle lui fait remarquer que son coeur est chaud et qu'il bat. Et que si ces mots ne peuvent rien contre un criminel et rien non plus contre lui, il ne lui reste plus que les gestes pour communiquer. Que bons ou méchants, nous sommes tous vivants. Rei la frappe au ventre et elle s'évanouit. Il la repose délicatement sur le sol et sort.

Le chef de la police décide de sortir de sa voiture car la demi-heure est écoulée. Seulement, il n'y a plus personne dehors. Plus de véhicules, ni d'agents : personne. Ôgami fait alors son entré en se présentant. Il dit qu'il est un Code Breaker, celui qui n'existe pas, et que sa cible principal c'est lui, le chef de la police. Ôgami lui révèle qu'ils ont fait circulé une fausse information comme quoi une bombe qui n'a pas explosée a été retrouvée et que le périmètre est bouclé à 3 kilomètres. Il s'approche de l'agent, pose sa paume et laisse les flammes bleus jaillirent de sa main, pour brûler le trafiquant...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard